Le changement, même s’il est désiré, conduit souvent à un sentiment contradictoire où se mêlent joie – nouveau défi – et peur – inconnu-. Donc lors d’une prise de poste, Il est bien normal d’éprouver un besoin de réassurance, en amont ou au moment où la prise de poste a lieu.#prisedeposte, #gestiondecarriere

 

Une prise de poste, c’est relever de nouveaux défis

 

Vous arrivé dans une nouvelle organisation, les nouveaux enjeux sont d’ordre systémique car la réussite ne peut venir que du collectif. Vous devez donc vous assurer de bien comprendre :

  • votre mission et vos nouvelles responsabilités
  •  les attentes des collaborateurs
  •  la culture de l’entreprise

 

Quelles sont les attentes de votre nouvelle entreprise ?

 

Du point de vue de l’équipe, vraisemblablement que vous  :

  1. soyez inspirant.
  2. portiez une attention au développement du potentiel de chacun
  3. communiquiez de façon claire et authentique
  4. preniez des décisions
  5. soyez exemplaire

Du point de vue de la hiérarchie, vraisemblablement que vous sachiez:

  1. faire preuve d’intelligence situationnelle
  2. vous engager et engager votre équipe sur les résultats
  3. promouvoir et activer  le changement induit par cette prise de poste
  4. faire preuve de créativité voire d’innovation
  5. montrer une vision dynamique, toujours dans l’action

Or tout ceci nécessite une certaine anticipation et le renforcement de qualités parfois complémentaires à celles développées dans votre précédent poste. Alors citons par exemple des qualités d’adaptation, la capacité à créer des relations de confiance et à gérer le stress, un bon sens tactique et une capacité à gérer les priorités, des aptitudes de leadership pour fédérer l’équipe et la rendre autonome.

 

Vous faire accompagner pendant votre prise de poste

 

Vous aurez besoin  de pouvoir prendre du recul pour sortir la tête hors de l’eau et décider plus facilement selon les situations rencontrées. C’est là où un accompagnement  peut vous apporter réflexion et créativité pour révéler votre potentiel.

On parle beaucoup des 100 premiers jours comme étant la période challenge pour réussir sa prise de poste. Et d’un point de vue pratique, il existe quelques conseils de bon sens pour vous aider à mieux vous préparer :

 

  • Faites le deuil de votre expérience précédente (rien ne sera plus comme avant) pour éviter d’y faire trop souvent référence ;
  • Cette période de deuil étant inhérente à tout changement, pensez qu’elle est nécessaire aussi pour les autres donc évitez de mettre en œuvre des changements trop brutaux ;
  • Ne restez pas centré uniquement sur les résultats sans vous occupez des besoins de votre équipe sous peine de laisser s’instaurer un climat très défavorable pour votre management ;
  • Ne vous focalisez pas uniquement sur ce qui ne va pas et pensez à présenter à votre équipe une synthèse à l’issue de ces 100 jours. Cette présentation a pour objectif de mettre en avant tous les facteurs positifs observés sur la période (points forts côté humains, compétences, initiatives, 1er résultat etc…) ;
  • Ne vous isolez pas mais communiquez : repérez les acteurs clés, créez du lien avec votre équipe et avec vos pairs, sollicitez votre propre management pour son aide et ses conseils
  • Et enfin observez, observez …pour mieux anticiper vos futures actions et valider votre stratégie.


COACHING DE CARRIÉRE

Manager coach Typaction

COACHING MANAGÉRIAL

Conseil en développement personnel et professionnel