Leadership et intelligence émotionnelle

Le #leadership n’est pas qu’une histoire de charisme.

Et il existe un véritable lien entre les compétences d’un leader (celui qu’on appelle le leader effectif)  et son Intelligence émotionnelle.

Et effectivement, établir des liens de confiance et favoriser l’engagement de ses collaborateurs sont les clés pour motiver ses troupes et susciter de la satisfaction au travail.

Quelques témoignages à méditer

De nombreuses communications illustrent  ces propos :

  • comme j’ai pu le lire sur certains sites « le leadership, c’est en nous que ça commence » (1),
  • ou encore « Je me suis rendu compte que le corps est la première clé d’entrée pour  un leader.  La deuxième clé est l’émotion »(2) 
  • et aussi « Pour être un grand leader, il faut autant avoir un grand cœur, qu’être empreint de grandes valeurs »(3).

Travailler son leadership en développant ses compétences d’intelligence émotionnelle

Un bon début pour développer ses compétences de leader est donc de travailler son intelligence émotionnelle.

Ainsi l apparaît alors intéressant d’évaluer, au niveau individuella façon dont les différentes composantes de l’Intelligence Emotionnelle (4) interagissent entre elles. Car elles impactent nos aptitudes à être authentique, encadrer, innover etdonner du sens : une opportunité pour identifier plus facilement nos leviers de progression.

Tester et développer son leadership

1 : blog de Guy-Michel Lanthier
2 : Interview de Luc de Belloy dans Comundi Compétences « Le charisme et le leadership en entreprise »
3 : Interview de Didier Court à propos de son livre « Ordonnance Pour Grands Leaders – Le pouvoir des vertus Editions Thélès »
4 : source : Test EQI-2 et document MHS

error: Content is protected !!

Conseil en développement personnel et professionnel