L’intelligence émotionnelle dans son travail est un gage de performance sur la durée

Aujourd’hui la notion de #bien-être au travail est souvent au centre des préoccupations de l’entreprise. En effet, une bonne #intelligence émotionnelle dans son travail permet d’agir et réagir de façon mieux adaptée, quel que soit le contexte professionnel. Car elle  permet d’entretenir de bonnes relations sociales. Et une bonne conscience de son impact sur les autres et une capacité à réguler positivement cet impact sont le gage d’une grande aptitude à collaborer. Et donc à véhiculer un esprit de groupe ou d’équipe.

Le célèbre dicton américain « IQ gets you hired, EQ gets you promoted *» illustre bien l’importance de l’intelligence émotionnelle pour développer sa performance sur le long terme.

Chacun peut facilement faire un diagnostic pour connaître ses propres compétences émotionnelles. Et ainsi avoir conscience de ses forces et ses défis, c’est-à-dire mieux comprendre comment il se comporte lorsqu’il est à l’aise ou lorsqu’il est sous pression.

Dans le cas du leadership, on s’intéressera plus particulièrement à analyser l’aptitude à contrôler ses impulsions, à résoudre les problèmes et la tolérance au stress. Comment ces 3 composantes interagissent-elles ? Mais aussi l’indépendance aux autres pour agir et décider.

Pour l’affirmation de soi, ce seront plutôt les interactions entre les aptitudes à développer ses relations aux autres, la conscience de ses émotions et la capacité à être empathique qui seront pertinents.

Un autre exemple est le lien qui existe entre la capacité à être flexible, la conscience de ses émotions et le sens de la réalité pour résoudre des problèmes.

(*) : IQ ou QI= quotient intellectuel ; EQ ou IE= quotient d’intelligence émotionnelle

error: Content is protected !!

Conseil en développement personnel et professionnel