Se motiver

Posté par:

se motiverSe motiver permet de passer à l’action mais il est parfois difficile de trouver l’énergie suffisante. Pourtant la motivation est un processus que l’on doit chercher au fond de soi et non au travers des autres ou de l’environnement extérieur.

Tout le monde n’a pas le même schéma de motivation. Voici quelques exemples de techniques de motivation :

  • Motivation par la finalité et par les moyens

Dans le premier cas, la personne polarise son énergie vers un but précis au risque de ne pas se donner les moyens d’atteindre son but ; Dans le deuxièmes cas, la personne sera plus enclin à mettre son énergie dans la maîtrise technique et perdre de vue le but final ;
Un bon moyen est donc de combiner les deux : se mettre un objectif à long terme auquel on combinera des sous-objectifs accessibles à court termes. Ce type de motivation est particulièrement bien adapté dans le cas d’entrainement physique où des résultats concrets sont attendus.

Rappelons que pour qu’un objectif soit stimulant, il doit répondre à 5 critères : être Spécifique, être Mesurable, être Ambitieux, être Réaliste et s’inscrire dans le Temps ;

  • Motivation intrinsèque et motivation extrinsèque

Dans le premier cas, l’activité elle-même est source de satisfaction sans aucune récompense extérieur . Cette motivation relève souvent de la curiosité, du désir de grandir, d’évoluer, de se dépasser ou de l’envie de donner un sens à sa vie. La motivation intrinsèque est en lien avec les valeurs que partage une personne et peut rester inconsciente.

Dans le deuxième cas, la récompense motive la personne et relève plus du conditionnement (feedback, encouragement, félicitations, statut valorisant, travail plaisant, salaire, ambiance etc.),

En règle générale, les deux motivations interagissent fréquemment mais en termes d’apprentissage, la motivation intrinsèque est beaucoup plus performante.

  • Motivation par simulation mentale – visualisation positive – visualisation créatrice

Il s’agit de faire appel à la visualisation d’un geste pour l’améliorer, d’une qualité à intégrer, d’un état interne à ressentir. Le cerveau ne faisant pas la différence entre le réel et l’imaginaire, la technique consiste à imaginer la situation réelle et les ressentis qui y sont associés. Le fait de convaincre son cerveau que c’est possible va avoir pour conséquence la stimulation de l’inconscient.

  Dans la même thématique

Ajouter un commentaire