définition de la validation des acquis de l'expérience

Le principe de la VAE

La validation des acquis de l’expérience (VAE) vous permet d’obtenir tout ou partie du diplôme qui correspond à votre expérience et à votre qualification
La VAE peut être à l’initiative du salarié ou proposée par l’employeur dans le cadre du plan de formation.
La VAE est un droit ouvert à tous : salariés, non salariés, demandeurs d’emploi, bénévoles.
Il faut justifier d’au moins 3 années d’activité en rapport direct avec la certification visée, que ce soit lors d’activités professionnelles ou associatives.
Attention : ne sont pas pris en compte, les périodes de formation initiale ou continue, les stages et les périodes de formation en milieu professionnel effectués pour la préparation d’un diplôme ou d’un titre

Modalités pratiques de la VAE

Pour entreprendre une démarche de VAE, vous devez :
Trouvez le diplôme en adéquation avec l’expérience à valider ;
Contactez l’organisme qui validera votre VAE ;
Constituer, élaborer et déposer votre dossier auprès du jury ; Le dossier comprend deux livrets :

  • le premier livret donne lieu à un examen de votre dossier (diplôme choisi, parcours professionnel, parcours de formation etc.) et vous confirme ou non sa recevabilité
  • le deuxième livret correspond à la présentation de vos activités

Avoir un entretien avec le jury de votre VAE à votre initiative ou à l’initiative du jury ;
Une fois délibération du jury, vous recevrez une notification de délivrance complète ou partielle de votre dossier

Si vous le souhaitez, vous pouvez vous faire accompagner lors de votre démarche par un organisme qui vous aide au choix du diplôme, à la constitution du dossier, à la préparation de la présentation devant le jury ; Dans ce cas, vous pouvez faire une demande de financement auprès du FONGECIF et demandez à votre employeur une autorisation d’absence pour bénéficier du congé VAE.

Financement de la VAE

Si la demande de congé de validation des acquis de l’expérience émane du salarié, le Fongecif peut prendre en charge la rémunération et une partie des coûts liés à la VAE (validation ou accompagnement) : les organismes partenaires du FONGECIF sont les DAVA / CAVA, l’AFPA, le CNAM, l’IGS et les Universités d’Île-de-France.

Le salarié peut également utiliser ses heures de CPF pour réaliser une VAE.

Si l’action de VAE est organisée à l’initiative de l’employeur, le financement est assuré par l’entreprise dans le cadre du plan de formation.