définition de la PNL

Historique

La Programmation Neuro-Linguistique (P.N.L) est née aux Etats-Unis vers 1970 grâce aux travaux de deux mathématiciens, docteurs en psychologie, John Grindler et Richard Bandler. Ils cherchèrent à créer pour le développement personnel (et la thérapie) un modèle précis et opérationnel.

Pour cela, ils observèrent des personnes considérées comme des modèles d’excellence en matière de communication interpersonnelle, d’apprentissage et de changement ce qui leur permirent d’identifier les schémas comportementaux, cognitifs et linguistiques associés à cette excellence. Ils développèrent ensuite des techniques simples et rapides pour s’approprier les comportements associés à cette excellence.

Les principes de la PNL

La PNL décrit et modélise « comment ça marche » plutôt que d’expliquer « pourquoi ça ne marche pas ».

La PNL est utilisée pour améliorer la relation à soi-même et aux autres, pour développer ses capacités à communiquer, à se libérer de certains blocages et augmenter ainsi au maximum ses potentialités. Elle a pour vocation de permette des processus de changement en apprenant à mieux équilibrer les exigences de l’environnement et les besoins internes. Ce nouvel équilibre ainsi créé permet un alignement plus stable qui est source d’une plus grande énergie. La PNL permet donc d’être plus performant quelque soit le métier.

La PNL explore le fonctionnement de l’esprit humain, comment nous pensons, formons nos désirs, nos buts et nos peurs, comment nous nous motivons, relions nos expériences entre elles et leur donnons un sens. La PNL présente les talents spécifiques et les modèles nécessaires pour créer des changements positifs et de nouveaux choix, être plus efficace avec les autres, nous libérer de vieilles habitudes, ou de comportements auto destructeurs, réfléchir de façon plus claire à ce que nous voulons et aux moyens de l’obtenir.

On peut tous changer, il faut simplement changer sa façon de voir les événements, les représentations internes. Voir l’événement de façon positive, notre visualisation de l’événement en déterminera les conséquences.

Quelques techniques utilisées en coaching

Les cadrages
La formulation de l’objectif
L’écoute
La synchronisation
La reformulation
Le feedback
Le système VAK (visuel, auditif, kinesthésique)
Le changement de position : association et la dissociation
Les ancrages
Les niveaux logiques
Le rapport au temps
Les croyances

Retour vers les outils d’accompagnement.