Intelligence Emotionnelle et potentiel managérial

Posté par:

Close up of angry man with steam coming out from his earsDe nombreuses études ont démontré l’importance de l’intelligence émotionnelle (IE) dans la réussite personnelle et professionnelle. Une corrélation positive existe entre la performance d’une organisation et le degré de développement des capacités émotionnelles des leaders qui la composent.

Se développer en tant que leader, développer des aptitudes de charisme et de réussite sociale impliquent de pouvoir « jongler » efficacement avec un ensemble de facteurs « négatifs » qui impactent notre émotionnel.

La littérature issue de la psychologie (*) ne cesse de démontrer le rôle de l’Intelligence Emotionnelle dans la performance du management : implication dans les capacités à organiser des groupes, à négocier des solutions, à établir des relations personnelles, à décider etc…

L’intelligence émotionnelle est devenue ainsi une composante indispensable au niveau individuel et collectif.

Qu’est-ce que l’intelligence Emotionnelle ?

(Source MHS – Psychological assessments and services in the areas of emotional intelligence)

L’intelligence émotionnelle est un ensemble d’aptitudes émotionnelles et sociales influençant la façon dont nous nous percevons et nous exprimons, dont nous développons et maintenons des relations sociales, dont nous agissons dans la difficulté et dont nous utilisons les informations émotionnelles de façon efficace et appropriée.

Comment développer ses compétences émotionnelles ?

L’inventaire de quotient émotionnel développé par le Dr Bar-on est l’un des instruments permettant d’évaluer son Intelligence Emotionnelle (plus d’1 million de personnes l’ont testé à travers le monde)

Le modèle actuel EQ-i2.0 est basé sur le principe que la gestion de notre sphère émotionnelle passe d’abord par une bonne compréhension de nos émotions – pouvoir les identifier et les nommer – et par une capacité à savoir les exprimer de manière appropriée.
Cette première prise de conscience permet alors de construire des relations plus saines avec les autres, ce qui va avoir comme conséquence une prise de décision mieux adaptée et donc une gestion du stress facilitée.

On aboutit alors à un cycle dynamique dans lequel une gestion du stress mieux contrôlée va permettre à son tour de mieux comprendre nos émotions (indicateur quotient émotionnel EQ-i 2.0 – MHS)

A l’inverse, la répression de nos émotions nourrit l’agressivité verbale et/ou physique, les jeux de pouvoir et l’injustice.

Vous souhaitez évaluer votre intelligence émotionnelle, cliquez sur ce lien pour en connaitre les modalités.

(*) auteurs Intelligence Emotionnelle : Reuven Bar-On, Howard Gardner, John Mayer, Peter Salovey, Daniel Goleman etc…

  Dans la même thématique

Ajouter un commentaire